Les Chutes d'Iguazu du côté Brésilien

Les étonnantes chutes d’Iguazu (Brésil & Argentine)

Arrivée au Brésil

Tout d’abord une chose à savoir : au bresil, on parle PORTUGAIS et malgré ce qu’on pouvait/pourrait croire, il est très difficile de communiquer même si on parle espagnol… Les Brésiliens ne parlent que très peu l’espagnol ou l’anglais et lorsqu’ils s’essayent à l’espagnol, leur accent est tellement prononcé qu’il est difficile de les comprendre.[ois skin= »NL sidebar »]

En dehors de ça, on a trouvé les brésiliens très accueillants ; lorsqu’on était perdu dans la ville Foz de Iguazu à la recherche de notre Hostel et qu’on ne trouvait pas quel bus pouvait nous y emmener, une famille de Brésiliens en voiture s’est arrétée et nous a spontanément proposé de nous y conduire gratuitement.

Au début on était un peu surpris et méfiants (en France ce serait bizzare…) mais ici aucun problème apparemment.

 

Les chutes d’Iguaçu du côté Brésilien

Premier jour à la découverte des chutes d’Iguazu côté Brésilien. On nous a averti que de ce côté, il n’est pas nécessaire de passer plus d’une demi journée dans le parc. On marche donc dans le sens de la visite et aperçoit dans un premier temps quelques chutes (déjà impressionnantes) qui fendent la forêt pour venir s’échouer bruyamment quelques dizaines de mêtres plus bas… Une scène agréable et reposante devant laquelle on se régale quelques minutes avant de continuer sur le chemin tracé.

C’est aussi sur ce même chemin qu’on rencontre quelques petites bestioles qui nous divertissent toujours autant : des papillons aux couleurs éclatantes, des Iguanes qui se font bronzer au soleil et quelques familles de Coatis pas farouches du tout !

Plus on avance sur le chemin, plus le bruit des chutes se fait intense jusqu’au moment où l’on arrive sur la dernière passerelle qui nous amène à quelques mêtres seulement des chutes, d’un côté on voit les chutes se casser dans l’eau et de l’autre, de nouveaux chemins dirigent l’eau encore plus bas dans de nouvelles chutes… De cet endroit là, presque impossible de parler sans crier, l’eau projettée en l’air nous empêche aussi de prendre de multiples photos sans tremper l’objectif (vive la GoPro et son caisson étanche !).

D’ici on observe les chutes sous tous les angles grâce aux nombreuses passerelles qui nous autorisent des points de vue très différents.

C’est après environ 3 ou 4 heures dans le parc qu’on décide de partir, ayant fait le tour de ce que ce côté des chutes offrent… On passe ensuite l’après midi dans le Parc aux oiseaux d’Iguazu (mais ça c’est pour la prochaine vidéo !!)

 

Les Chutes d’Iguazu du côté Argentin

Comme on ne voulait pas devoir choisir entre visiter les chutes du côté Brésilien ou Argentin, on a décidé de faire les 2 ! Et on a bien fait car les 2 parcs sont très différents et offrent tous deux des perspectives magnifiques. Cette fois-ci, on a booké un tour avec une agence dans la mesure où il faut quand même traverser la frontière 2 fois dans la même journée et que les agences ont une « file réservée » ce qui permet d’éviter les bouchons immenses qui se forment à la frontière à cette saison… De plus ce tour nous permettait de faire la visite avec un Guide et ça peut s’avérer très avantageux car le parc est cette fois-ci immense et les guides connaissent les parcours optimisés…

On rentre donc dans le parc et on attaque directement par 15 minutes de petit train qui nous emmène à l’extrémité NORD des chutes où l’on marche le long de la passerelle pour se retrouver au dessus des chutes, juste la où la plus grande partie du débit arrive avant de se précipiter dans cet immense et profond U formé par les chutes… Invraissemblable !

Même si la densité de touristes gène un peu la vue, on se fraye un chemin et on découvre ce qui semble être un puit sans fin tellement que le brouillard formé par la chute de l’eau est dense… Quelques irrondelles s’amusent à passer entre les failles d’eau pour rentrer dans des cavités formés sous les chutes. C’est un spectacle tout simplement Magique.

On continue notre route et on découvre à nouveau des dizaines de points de vue différents, chacun offrant une perspective différente, des cascades, des arcs en ciel, la végétation abondante et les oiseaux & papillons contribuent à renforcer le côté paradisiaque du paysage. Arrivés devant une nouvelle passerelle, on nous conseille de ne pas s’approcher avec nos objets qui pourraient craindre l’eau… C’était en effet bien nécessaire car on est arrivés au pied de l’une des chutes qui venait se CASSER à seulement quelques mêtres de nous, autant dire qu’il manquait juste le gel douche pour se croire dans une pub Ushuaïa.

On rentre ainsi en fin de journée après quelques heures de marche et d’émotions à la vue de cette force de la NATURE, crevés mais tellement satisfaits…

[box type= »bio »] Préocupés par notre budget journalier quelque peu explosé depuis notre arrivée au Brésil (au moins x2 par rapport au Pérou/Bolivie) on a préféré ne pas faire d’extras et se refuser les 2 activités annexes aux chutes que sont :

  • Le bateau qui permet de se rendre extrèmement près des chutes, pour être plus précis : sous les chutes… (env 30 € par personne)
  • L’hélicoptère qui permet le survol pendant 15 minutes (env 80 € par personne)

Néanmoins je pense qu’on le regrette un peu à l’heure actuelle[/box]

Il n’en reste pas moins que ce fut une expérience INOUBLIABLE pour nous et que ça marquera certainement l’un des meilleurs moments de notre voyage.

 

Budget :

ActivitéPrix
Entrée Parc des Chutes d'Iguaçu côté Brésilien15 € (soit 49 Reals)
Entrée Parc des Chutes d'Iguazu côté Argentin42 € (soit 140 Reals)
7 réponses
  1. Dimitri
    Dimitri dit :

    Salut les jeun’s !!! Bravo pour votre site, les vidéos sont top !!! Dans un mois je serais en argentine pour 2 semaines, un mariage à mendoza et un tour à salta sont au programme… Si vous avez des bonnes adresses à me conseiller je suis preneur. Bonne continuation les jeun’s !!!

    Répondre
    • Sahrian
      Sahrian dit :

      Hey salut Dimitrix ! C’est sympa que tu nous suives ! Enorme que tu viennes en Argentine (malheureusement, on n’y sera plus).
      On est passé à Mendoza (capitale du vin) : tu vas te sentir bien là-bas 🙂 Le mieux, c’est de faire le tour des bodegas (pas toutes hein^^), tu verras ils ont des vins vraiment différents des notres. Tu peux aussi faire une balade en cheval (avec coucher de soleil & bbq), vraiment sympa apparemment !
      On n’a pas été à Salta, mais on en a entendu que du bien. Tu vas bien t’éclater et les paysages sont magnifiques !
      A bientot le vieux 😉
      Ps : la vidéo sur Mendoza sera en ligne dans quelques semaines

      Répondre
  2. Amandine
    Amandine dit :

    Coucou!
    Un grand bravo pour votre site et vos vidéos qui sont absolument Géniales! Et les explications agréables à lire! Merci de nous faire voyager avec vous! 😉
    Bonne continuation à tous les deux !!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *